Poète

Poète suis-je
Ne suis-je pas
Quelque chose
En moi me démange
Du gros orteil
Au petit doigt.
Comme un frisson
Une envie je ne sais pas.
Ce quelque chose à l’estomac.
Une espèce de cri
Qui me sort par la manche.

———–

Le radar.
J’ai mon radar à accorder
Les ondes passent redoublées
Un oiseau plan est arrivé
Un trou de bombe à terrasser
Mes souliers rêvent de Pégase
De gros bonnets s’essuient le pieds
Les pommiers marchent vers l’été
Une dure écorce pour m’y frotter
Les cornes fleuries d’un bélier
La mer la mer pour m’y noyer
Y a comme une faille quelque part
Je ne vois plus dans mon radar.
C’est le facteur qui a sonné.
——-



Laisser un commentaire

Dans le Jardin des mots |
j'ai "meuh" la "lait"cture |
Les Chansons de Cyril Baudouin |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elfes, fées, gobelins...
| Pièces fugitives
| sosoceleste